AXA, la BRED et Meridiam soutiennent la Task Force sur le prix du carbone en Europe et invitent d’autres entreprises et personnalités à les rejoindre.

06.02.2021 2 min
Cette Task Force se mobilise pour un prix du carbone significatif et prévisible en Europe et à travers le monde car une trajectoire assumée de hausse du prix du carbone est le meilleur moyen pour stimuler la transition énergétique vers les solutions décarbonées.

Ayant la conviction que le changement climatique est un défi majeur pour les prochaines décennies, AXA, la BRED et Meridiam ont décidé de soutenir la Task Force sur le prix du carbone en Europe qui promeut le meilleur dispositif dont nous disposions pour y faire face. Créée il y a deux ans par Edmond Alphandéry, la Task Force qui a le soutien de plusieurs entreprises européennes de premier plan, d’économistes, d’institutions internationales et de personnalités politiques de tous horizons a fait progresser l’idée de l’importance du prix du carbone formé sur le marché européen, comme signal pour la réussite de la transition énergétique en Europe.

Par ailleurs, la lutte contre le réchauffement climatique étant une affaire mondiale, dans le cadre d’une initiative conjointe avec des personnalités chinoises la Task Force défend l’idée d’une convergence d’un prix du carbone entre l’Union Européenne et la Chine, pays qui reste le plus grand émetteur de carbone au monde.

L’année 2021 est un moment privilégié pour promouvoir le prix du carbone au niveau mondial alors que les Etats-Unis retrouvent l’Accord de Paris, la Chine se lance dans une politique climatique plus ambitieuse et que se prépare la COP26 à Glasgow dont tout le monde attend des avancées significatives pour le climat.

Denis Duverne, Président du conseil d’administration d’AXA, Olivier Klein, Directeur Général de la BRED et Thierry Déau, Président-directeur général de Meridiam ont invité ce jour diverses personnalités et entreprises industrielles et financières européennes à rejoindre la Task Force dans le cadre d’un Club des Supporters.

Cette table ronde a fait apparaître un consensus quant à l’utilité d’élargir cette démarche auprès des responsables du monde de l’entreprise et des médias. Elle a mis l’accent sur la nécessité d’un effort pédagogique accru auprès des décideurs et du grand public.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation ou à proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez vous y opposer. Comment faire