« Pourquoi investir dans le capital humain est-il aujourd’hui plus important qu’hier ? » Chronique initialement publiée sur la Harvard Business Review France.

L1001188_HD

Pour retrouver une croissance durable, miser sur la connaissance des hommes et des femmes est plus que nécessaire. Pour trois raisons.

1- L’économie de l’innovation met la connaissance au cœur de la compétitivité

Nous ne sommes plus dans une économie de rattrapage, comme c’était le cas au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Une économie dans laquelle nous avions besoin de rattraper le niveau de demande, le niveau de vie, et plus généralement de rattraper le niveau de PIB par habitant des pays qui n’avaient pas été confrontés à la guerre de la même manière que nous. Nous sommes entrés, depuis les années 1980, dans une économie de l’innovation. La croissance est bien sûr toujours dépendante de la dynamique de la demande, mais elle l’est aujourd’hui au moins autant de la dynamique de l’offre. Or, cette dernière vient précisément de la capacité d’innovation et de la recherche et développement. Le progrès technique, la créativité, le développement de nouvelles technologies, ou encore la création de nouveaux marchés, sont cruciaux. Dans une économie de l’innovation, la connaissance est au coeur de la compétitivité. C’est pourquoi cette nouvelle croissance n’est atteignable qu’à travers un fort investissement dans le capital humain.

2- La mondialisation élève les besoins de qualification

C’est un fait, les pays émergents progressent et rattrapent rapidement les pays développés. Ces derniers n’ont donc d’autres choix que de se différencier. Deux voies s’offrent à eux opter pour… Lire la suite sur Hbrfrance.fr

 

 

Les commentaires ne sont pas activés